Image

Onze beste dienstverleners van augustus 2020!

Onze beste dienstverleners van augustus 2020!

Het is zover! De drie beste dienstverleners van augustus 2020 zijn bekend! En wat zijn we blij om zowel een bekende als nieuwe gezichten ertussen zien te staan!

Graag stellen we u voor aan onze TOP3 van augustus 2020: Ahmed, Jolien en Zakaria. Proficiat!

Om onze drie beste dienstverleners van augustus 2020 beter te leren kennen, hebben we ze opgebeld en enkele vragen gesteld. Benieuwd wie ze zijn en wat ze doen? Lees snel verder, we stellen ze graag aan jullie voor! We starten met onze beste dienstverlener van de maand: Ahmed!

🥇 Ahmed

Ahmed ListMinut

1. Wie ben je?
Ik ben Ahmed, ik ben 47 jaar oud. Ik ben zelfstandige in de renovatiesector en tijdens mijn vrije tijd ben ik ook duikinstructeur. Ik heb een mooi gezinnetje samen met mijn vrouw en drie dochters. Ik heb veel ervaring in het renoveren van gebouwen, ik heb namelijk altijd het werk zelf gedaan. Ik werkte voor een bedrijf dat gespecialiseerd is in kwaliteitsafwerking. En dat is wat ik vandaag wil bieden aan al mijn klanten: een mooie kwaliteitsafwerking.

2. Heb je een leuke anecdote over één van je diensten ?
Ik heb een dienst uitgevoerd waar de klant me echt heeft geraakt. Ik moest leuningen bevestigen voor een mindervalide persoon. Ik heb toen mijn dienst gratis aangeboden, omdat ik deze persoon wou helpen. Ze weigerde. Tijdens de dienst hebben we heel veel gebabbeld. De klant (98 jaar oud!) vertelde me verhalen van tijdens de oorlog en zelfs over de concentratiekampen. Het was echt een ontroerend persoon. We hebben een mooi en open gesprek gehad, ondanks onze verschillende geloofsovertuigingen. Het was zeer aangenaam en zal me altijd bijblijven.

3. Waarom gebruik je ListMinut graag?
ListMinut is voor mij een springplank geweest. Ik was werkloos en dankzij ListMinut ben ik als zelfstandige kunnen beginnen werken. Ik wil van dit moment gebruik maken om heel het team te bedanken voor alles wat ik dankzij hen heb kunnen verwezenlijken. Ik ben pas in juni 2020 begonnen en sindsdien, volgen de jobs elkaar op!

Vandaag heb ik vaste klanten met wie ik graag verder wil werken via ListMinut, omdat ik zo geen zorgen heb ivm de facturatie. Het is echt handig. Iets anders waar ik van houd, is de ListMinut-magie: als je toekomt bij een klant is er een relatie die eigen is aan ListMinut. Dat menselijk kantje, daar ben ik dol op!

4. Heb je nog tips voor de andere dienstverleners van ListMinut?
Doe geen half werk. Zorg voor de afwerking en uw klanten zullen blij zijn. Veel succes iedereen!

🥈 Jolien

1. Wie ben je?
Ik ben Jolien en ik woon in Gent. Ik ben student Burgerlijk Ingenieur en zit nu in mijn laatste jaar van mijn master. In mijn vrije tijd geef ik graag bijles, vooral in talen en wetenschappelijke vakken, zoals chemie en wiskunde, maar ik geef daarnaast ook zwemles. Via internet ben ik op de website van ListMinut terecht gekomen en heb me meteen ingeschreven. ListMinut neemt alle administratie uit handen zodat ik me volledig kan focussen op bijles geven, super handig!

2. Heb je een leuke anecdote over 1 van je diensten?
Sinds enkele weken geef ik zwemles aan een vrouw die zich wat meer comfortabel in het water wil voelen. Het was een leuke eerste les en meteen legden we een tweede les vast. Toen ik de keer daarop in het zwembad aankwam, stelde de vrouw haar zus voor. Ze kwam supporteren. Zo leuk! De zus was super enthousiast en boekte meteen een zwemles voor haar twee kindjes én hun vriendje! Dat is een groot compliment, en het geeft me enorm veel voldoening om te weten dat ik voor hen een verschil kan maken!

3. Waarom gebruik je ListMinut graag?
ListMinut is gemakkelijk te gebruiken, het platform spreekt voor zich en er is geen administratieve rompslomp. Het grootste voordeel is de flexibiliteit. Ik kan zelf mijn agenda bepalen, wat handig is als student. De afwisseling tussen de wetenschappelijke vakken, talen en zwemlessen is ook heel fijn. Maar het leukste aan ListMinut zijn de klanten! De ene dag geef ik zwemles aan een meisje van 4 jaar, de andere dag help ik een 19-jarige student met zijn examen Chemie en de week daarna geef ik bijles Nederlands aan iemand van 35. Ze hebben elk hun eigen doelen en ik ben blij dat ik ze mag helpen om hun doel te bereiken!

4. Hebt u nog tips voor de dienstverleners van ListMinut?
Blijf altijd vriendelijk en correct. Heb je een afspraak op een bepaalde datum en uur? Zorg ervoor dat je op tijd bent. Betrokkenheid maakt vaak het verschil. Ik stuur altijd een berichtje naar mijn studenten om hen succes te wensen met hun examen. Dat is een kleine moeite voor mij, maar betekent zoveel voor hen!

🥉 Zakaria

1. Wie ben je?
Mijn naam is Zakaria. Ik ben een trotse papa van een zoontje van 18 maand. In mijn leven heb ik al heel wat verschillende beroepen uitgevoerd. Ik ben magazijnier geweest, ik heb op de luchthaven gewerkt, ik heb leveringen gedaan,… Sinds kort ben ik zelfstandige geworden en werk ik via ListMinut als leverancier en verhuizer. Ik heb eindelijk iets gevonden wat bij mij past, ik ben 100% mezelf in dit soort jobs. Ik ben echt heel blij dat heb gevonden wat ik leuk vind en dat ik zo’n jobs ook kan uitvoeren.
Ik ben bij ListMinut beginnen werken als particulier, maar ik ben overgeschakeld naar zelfstandige niet zo lang geleden, want ik voel me echt gelukkig met dit werk en dus wou ik dat voltijds blijven doen.

2. Heb je een leuke anecdote over één van jouw diensten?
Ik heb er een heleboel, maar twee hebben me echt ontroerd!
Na het uitvoeren van een dienst bij een klant, zei ze “Ik ga jou een evaluatie geven, nog beter dan alle andere evaluaties van uw andere klanten!” en een andere klant heeft mij ooit gezegd “Ook al zou ik je willen vergeten, dat lukt me niet!” Dat is echt leuk om te horen. Ik doe wat er van mijn klanten gevraagd wordt, ik word ervoor betaald, maar wat mij echt plezier geeft, is zo’n complimenten krijgen. Het is eerder werken voor vrienden dan voor klanten, daar ben ik altijd superblij mee.

3. Waarom gebruik je ListMinut graag?
Het menselijk aspect zonder twijfel ! Ik vind het heerlijk om via ListMinut te kunnen helpen, omdat ik zo leuke mensen ontmoet. Mijn klanten worden soms zelfs vrienden. We creëren een vertrouwensrelatie en daar hou ik van. Naarmate de dienstverlening vordert, heb ik het gevoel dat de klant mij begint te vertrouwen. Dit zorgt voor supertevreden klanten en dus een geweldige job!

4. Heb je nog tips voor de andere dienstverleners van ListMinut?
Ik heb er drie! Het zijn mijn gouden regels om tevreden klanten te hebben:
Wees correct en beleefd
Vraag een goede en correcte prijs
Zorg ervoor dat je altijd goed communiceert met de klant

Bedankt aan onze dienstverleners, om elke dag opnieuw hun beste been voor te zetten!

Benieuwd hoe u beste dienstverlener van de maand kan worden? Lees hier alle uitleg! En wie weet zetten we u volgende maand in de kijker!  Wist u dat de beste dienstverlener van de maand ook een geschenkje krijgt? Niet slecht he!

Veel liefs,
Het ListMinut-team

Image

Nos meilleurs prestataires du mois d’août 2020 !

Nos meilleurs prestataires du mois d’août 2020 !

Ca y est ! Nos trois meilleurs prestataires du mois d’aout 2020 sont connus ! Nous sommes contents de voir des nouveaux visages, mais aussi un moins nouveau!

Sans plus attendre, voici notre TOP 3 du mois d’août 2020: Ahmed, Jolien et Zakaria ! Félicitations ! Afin de mieux connaître nos trois meilleurs prestataires du mois d’août, nous les avons appelés et leurs avons posé quelques questions. Alors, qui sont-ils et que font-ils ? Lisez la suite, nous vous les présentons !

Nous commençons par Ahmed, notre meilleur prestataire du mois !

🥇 Ahmed

Ahmed ListMinut

1. Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Ahmed, j’ai 47 ans. Je suis indépendant dans le secteur de la rénovation et dans mon temps libre je suis instructeur en plongée sous-marine. J’ai une belle petite famille composée de mon épouse et mes 3 filles. J’ai rénové des immeubles en faisant tous les travaux moi-même. Je travaillais dans une société spécialisée dans une finition de qualité. Aujourd’hui dans mes prestations c’est ce que je veux proposer aux clients c’est une belle finition de qualité.

2. Avez-vous une chouette anecdote par rapport à une de vos prestations ?

J’ai réalisé une prestation où le client m’a vraiment touché. Je devais installer des barres pour une personne handicapée. J’ai proposé mes services gratuitement car j’avais envie d’aider cette personne, mais elle a refusé. Pendant la prestation j’ai beaucoup discuté avec cette personne de 98 ans. Il m’a raconté avoir connu la guerre et les camps de concentration. C’était une personne vraiment touchante. Nous avons eu une belle conversation très ouverte malgré nos confessions différentes. C’était très agréable et marquant.

3. Pourquoi aimez-vous utiliser ListMinut ?

Pour moi ListMinut a vraiment été un tremplin. J’étais au chômage et j’ai pu me lancer comme indépendant via ListMinut.
J’ai vraiment envie de profiter de ce moment pour remercier toute l’équipe pour ce qu’ils m’ont permis d’accomplir. Je me suis réellement lancé au mois de juin 2020 et depuis, les jobs se sont enchaînés.
Aujourd’hui j’ai des clients récurrents avec lesquels je veux continuer à travailler via ListMinut car comme ça je n’ai pas besoin de faire la facturation moi-même, c’est super pratique.

Et l’autre chose qui me plaît énormément chez ListMinut c’est la magie quand on arrive chez les clients. Il y a une relation avec les clients qui est propre à ListMinut, j’adore ce côté humain.

4. Avez-vous des conseils pour d’autres prestataires ?

Ne pas réaliser un travail à moitié fait. Soignez les finitions et vos clients seront contents.
Bonne continuation à tous !

🥈 Jolien

1. Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Jolien et j’habite à Gand. Je suis étudiante en Ingénieur Civil et je suis en dernière année de master. Pendant mon temps libre, j’aime donner cours particulier, surtout en langues et en cours de sciences, comme chimie et maths. Et je donne aussi des cours de natation ! J’ai appris à connaître ListMinut grâce à Internet et je me suis immédiatement inscrite. ListMinut prend tout ce qui est administration en charge, comme cela je peux me concentrer sur les cours, c’est hyper utile !

2. Avez-vous une chouette anecdote par rapport à une de vos prestations ?

Depuis quelques semaines, je donne cours de natation à une dame qui aimerait se sentir plus à l’aise dans l’eau. On a passé un chouette premier cours, et immédiatement nous avons fixé un deuxième rendez-vous. Arrivée à la piscine, la dame me présente sa sœur, venue l’encourager. C’était trop chouette ! La sœur était super enthousiaste et a réservé un cours pour ses deux enfants et leurs copains ! C’est un grand compliment, et cela me donne une immense satisfaction de savoir que je peux faire la différence pour eux !

3. Pourquoi aimez-vous utiliser ListMinut ?

ListMinut est facile à utiliser, la plateforme parle d’elle-même et il n’y a pas d’ennuis administratifs. Le plus gros avantage est la flexibilité. Je choisis moi-même mon emploi du temps, ce qui est utile en tant qu’étudiante. Alterner entre les cours de langues, de sciences et de natation est aussi chouette. Mais ce que je préfère à ListMinut, ce sont les clients ! Un jour je donne cours de natation à une petite fille de 4 ans, le suivant j’aide un étudiant de 19 ans à passer son examen de chimie, la semaine d’après je donne cours de Néerlandais à un client de 35 ans. Ils ont tous leurs objectifs et je suis ravie de les aider à les atteindre !

4. Avez-vous des conseils pour d’autres prestataires ?

Restez toujours sympa et correct. Vous avez un rendez-vous tel jour à telle heure ? Faites en sorte que vous y soyez à l’heure. L’implication fait souvent toute la différence. J’envoie toujours un message à mes étudiants pour leur souhaiter bonne chance pour leur examen. C’est un petit effort pour moi, mais cela signifie beaucoup pour eux !

🥉 Zakaria

1. Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Zakaria. Je suis un papa très fier de son fils de 18 mois. Dans ma vie j’ai exercé énormément de métiers différents. J’ai été magazinier, travaillé dans un aéroport, j’ai fait des livraisons,… Depuis quelques temps je suis devenu indépendant et je travaille via ListMinut en tant que livreur et déménageur. J’ai vraiment trouvé quelque chose qui me correspondait bien, je suis 100% moi-même dans ce type de jobs. Je suis vraiment content d’avoir trouvé et de pouvoir faire un job qui me plaît autant.
J’ai commencé à travailler sur ListMinut en tant que particulier, mais je suis passé indépendant il y a quelques temps car je me sentais vraiment heureux en faisant ces jobs et j’ai donc voulu faire ça à temps plein.

2. Avez-vous une chouette anecdote par rapport à une de vos prestations ?

J’en ai vraiment beaucoup, mais deux m’ont réellement marquées.
J’ai réalisé une prestation chez une cliente il y a quelques temps. Lorsque j’ai eu fini, elle m’a dit: “Tu vas voir, je vais te laisser une évaluation encore meilleure que ce que les autres clients t’ont laissé.” Et une autre cliente m’a un jour dit : “Même si je voulais t’oublier, je n’y arriverais pas” ! Ca m’a vraiment fait super plaisir. Je fais le travail que mes clients me demandent, je suis payé pour, mais ce qui me procure vraiment de la joie ce sont ce genre de compliments. C’est comme travailler pour des amis plutôt que des clients, ça me fait toujours super plaisir.

3. Pourquoi aimez-vous utiliser ListMinut ?

Ce que j’aime à mes prestations ListMinut, c’est le côté humain ! J’adore pouvoir rendre service sur ListMinut car je fais de chouettes rencontres. Mes clients deviennent parfois même des amis. On crée une relation de confiance et j’adore cela. Au fur et à mesure de la prestation, je sens que le client commence à me faire confiance. Cela résulte en des clients super contents et donc un job génial !

4. Avez-vous des conseils pour d’autres prestataires ?

J’en ai 3 ! Ce sont mes règles d’or pour avoir des clients satisfaits :
Etre correct et poli
Faire un bon prix qui soit juste
S’assurer de bien communiquer avec le client

Un tout grand merci à tous nos prestataires, de faire de leur mieux jour après jour !

Vous aussi vous voulez devenir meilleur prestataire du mois ? Lisez ici toutes les explications ! Et qui sait, le mois prochain ce sera vous ! Saviez-vous que le meilleur prestataire du mois reçoit un petit cadeau ? Pas mal, non ?!

A très bientôt,
L’équipe ListMinut

Unizo, mijn liefste

Op 23 april 2020 heeft het Grondwettelijk Hof de wet op onbelast bijverdienen vernietigd. Deze wet liet elke Belgische burger toe om legaal tot € 6.340 per jaar onbelast bij te verdienen, zonder administratieve rompslomp. Het was een gunstig regime en het gold voor alle particulieren: of het nu ging om zelfstandigen die diensten wilden verlenen buiten hun beroepsactiviteit, werknemers, ambtenaren of gepensioneerden, het was voor iedereen mogelijk. 
In de wereld waarin we ons vandaag bevinden, heeft België en haar burgers meer dan ooit nood aan solidariteit, aan een samenleving waarin we elkaar helpen. We bevinden ons in een moeilijke periode, ook op economisch vlak. De timing kon dus niet slechter.
Maar die timing is niet de schuld van de verschillende belangengroepen, waaronder Unizo. Ze vochten deze wet meer dan een jaar geleden aan. Vorige week heeft het Grondwettelijk Hof een uitspraak gedaan in hun voordeel, waarbij de ‘bijverdienwet’ ongelijkwaardig en discriminerend werd verklaard. Op korte termijn verandert dit niets. De wet blijft van toepassing tot en met 31 december 2020. En voor daarna bestaan er oplossingen. De deeleconomie zal niet verdwijnen, ons platform ook niet. 
Maar aangezien we dagelijks in contact staan met de mensen die ons platform gebruiken, aangezien we heel goed weten hoe het er in de praktijk aan toe gaat, willen we werken aan betere oplossingen voor de toekomst. En willen we dus ook toelichten waarom we de mening van de belangengroepen niet delen.

Het alternatief voor zwartwerk

Wij zijn ListMinut, het eerste erkende deeleconomie-platform in België. Maar wij zijn ook, en vooral, een gemeenschap van 15.000 dienstverleners en 200.000 dienstaanvragers. Daarnaast zijn wij ook een team van 18 jonge mensen dat zich dagelijks inzet om dit goed alternatief draaiende te houden, voor al die mensen die legaal en verzekerd iets willen bijverdienen. Al een paar jaar gaan wij het gevecht aan tegen zwartwerk. Wij bieden de oplossing die bovendien de sociale banden tussen mensen versterkt. Wij creëren mogelijkheden voor zoveel particulieren die eerst hun talenten willen ontplooien voordat ze zelfstandige worden. Dus ja, wij zijn ontzet over deze beslissing, die ingaat tegen alles waar wij voor strijden.

Alles op één hoop gegooid

Wij betreuren het feit dat de belangengroepen de kansen van dit systeem niet willen inzien. En de negatieve gevolgen van de afschaffing ervan, negeren. Jonathan, één van onze oprichters, legt uit:“Het is enorm jammer om een systeem af te schaffen dat heel goed werkt. Een regeling die aan tienduizenden mensen de kans geeft om legaal iets bij te verdienen, en zo hun koopkracht verhoogt. In 2019 hebben we een exponentiële stijging waargenomen in het aantal dienstaanvragen. Die taken werden uitgevoerd door 2.000 actieve dienstverleners, waarvan 85% particulier is en dus geen zelfstandige. Dat gezegd zijnde, wordt een deel van de particulieren die de‘bijverdienwet’ gebruikt, na een tijdje zelfstandig. Deze wet zorgt er dus effectief voor dat mensen de ondernemingszin te pakken krijgen.”
Bij ons staan Alison en Lien dagelijks in contact met onze dienstverleners. Zij ontmoeten hen regelmatig en bespreken met hen waarom ze diensten via ListMinut willen uitvoeren. Lien deelt haar uitgesproken mening over de situatie:

De afschaffing van deze wet heeft belangrijke gevolgen voor het merendeel van onze dienstverleners. Vincent, aan de slag als militair, gaat in 2021 op 56-jarige leeftijd met pensioen. Hij deelde met ons zijn gevoelens en angsten.

Deze wet afschaffen is de deur weer wagenwijd openzetten voor zwartwerk. De bijverdienwet hield het zwartwerk tegen, dat was net de bedoeling ervan.”

Daarnaast sluit ons platform de zelfstandigen niet uit, integendeel. Via ons kunnen mensen hun vaardigheden ontdekken en verbeteren. En kunnen ze zo ‘op zichzelf’ beginnen. Zo ook Kalil.

Vandaag wordt meer dan 20% van alle transacties op ListMinut gegenereerd door zelfstandigen. Zij voldoen aan verschillende behoeften. Ze doen meestal jobs waar er specifiekere vaardigheden voor nodig zijn of die groter zijn dan een kleine klus, en dus minder geschikt voor particulieren.

En nu? Struisvogelpolitiek?

We begrijpen dat de verschillende belangengroepen hun stem willen laten horen voor een meer gelijkwaardig systeem. Maar we geloven dat ze de verkeerde strijd voeren… De afschaffing van de wet zal onder andere leiden tot een toename van zwartwerk. Want wat wij bij ListMinut willen, is SAMEN een betere wereld opbouwen! En we zijn ervan overtuigd dat het essentieel is om een systeem op te bouwen dat vooral eerlijk en dus in proportie is. Laten we vooral protectionisme vermijden. De wereld verandert voortdurend en ook wij zijn verplicht om ons aan te passen of te verdwijnen. Die innovatieve economie is iets wat de zelfstandigen die via ons platform werken, hebben begrepen. Daarnaast nog even over de moeilijke periode die we nu doormaken. Meer dan 1.600 dienstverleners hebben zich als vrijwilliger aangeboden via ons platform om gratis diensten te verlenen tijdens deze Coronacrisis. Diensten aan ouderen of geïsoleerde personen, of om te zorgen voor de kinderen van medisch personeel terwijl zij bezig zijn met levens redden. Honderden andere vrijwilligers hebben urenlang mondmaskers genaaid, die vervolgens uitgedeeld zijn aan ziekenhuizen, huisartsen, sociale diensten, enz. Dit is ook waar de deeleconomie om draait. En dat is dus ook wat Unizo aanvalt om haar belangen koste wat het kost te beschermen. We leven niet in een sprookjeswereld. Het woord “deeleconomie” bevat “economie”. Maar door het te herleiden tot puur een transactie, negeert men de waarde van de menselijke relatie, die nochtans het fundamentele kenmerk ervan is.

 

U kan op ons rekenen!

Natuurlijk zijn we teleurgesteld. We zijn teleurgesteld, omdat we oprecht geloven dat dit een goed systeem was. Een waardevol systeem voor onze maatschappij. Omwille van de talenten dat het versterkt, de zelfstandigen die eruit ontstaan, de menselijke relaties die aangemoedigd worden, de passies die ontdekt worden. Maar dit is niet het einde van de deeleconomie, zeker niet! Het is gewoon een systeem dat gunstig was voor innovatie en de evolutie van de maatschappij, dat verdwijnt. Het oude systeem (10% belasting op het brutobedrag van de diensten) zou opnieuw in werking kunnen treden, hoewel Unizo al heeft vermeld dat ze van plan zijn om ook dit systeem aan te vechten. 
We analyseren momenteel de (vele) mogelijkheden. Eén ding is zeker: we blijven hier, om te vechten voor een betere toekomst. Dames en heren van de verschillende belangengroepen, laten we realistisch zijn. Laten we proberen ons te verenigen om een oplossing voor de toekomst te vinden. In plaats van halsstarrig ons verleden te beschermen. 
We hebben nog steeds dezelfde ambitie: de manier waarop mensen samenwerken, veranderen. Zulke veranderingen verder zetten, creëert weerstand en kost tijd, maar dat ondermijnt onze motivatie niet. We zullen hand in hand blijven werken met onze ListMinut-gebruikers. Of het nu gaat om particulieren of zelfstandigen, gepensioneerden of studenten, mannen of vrouwen, klein of groot, we houden evenveel van iedereen. 
En we zeggen u: tot snel, op ListMinut!

Unizo, mon amour

Le 23 avril 2020, la Cour constitutionnelle a annulé la loi qui encadre les prestations réalisées dans le cadre de l’économie collaborative. Cette loi permettait à tout citoyen Belge d’arrondir officiellement ses fins de mois en étant exonéré d’impôts, jusqu’à la limite de 6.340€ par an en échappant à la lourdeur administrative. C’était un régime favorable qui s’adressait à tous les particuliers : que ce soit des indépendants qui veulent faire des prestations en dehors de leur activité professionnelle, des employés ou encore des fonctionnaires ou des pensionnés, peu importe. Etant donné la situation actuelle, où la Belgique et ses citoyens ont plus que jamais besoin d’entraide et de solidarité, et vivent des moments compliqués notamment d’un point de vue économique, il faut admettre que le timing est plutôt mal venu.
Mais ça, les différents groupes d’intérêts, Unizo en tête, n’y sont pour rien. Ils ont attaqué cette loi il y a déjà plus d’un an. Et la semaine dernière, la Cour constitutionnelle a rendu son verdict allant dans leur sens, jugeant la loi sur les activités complémentaires non égalitaire et discriminatoire. À court terme, cela ne change rien. Les effets de la loi restent en effet d’application jusqu’au 31 décembre 2020. Pour la suite, des solutions existent. L’économie collaborative ne disparaîtra pas, pas plus que notre plateforme. 
Mais, étant quotidiennement en contact avec nos utilisateurs, étant aux premières loges pour savoir comment cela se passe sur le terrain, nous voulons travailler sur des solutions meilleures pour l’avenir et donc exprimer pourquoi nous ne partageons pas leur avis:

Une alternative au travail au noir

Nous sommes ListMinut, la première plateforme d’économie collaborative agréée en Belgique. Mais nous sommes aussi et surtout une communauté de 15.000 prestataires de services et de 200.000 demandeurs de services, une équipe de 18 jeunes qui se battent au quotidien pour une solution qui permet à toutes ces personnes d’arrondir leurs fins de mois de façon légale et assurée. Cela fait plusieurs années que nous menons un combat quotidien contre le travail au noir, un combat quotidien pour renforcer les liens sociaux entre citoyens, un combat quotidien pour permettre à des particuliers de s’essayer à une profession avant de se lancer comme indépendant. Alors oui, nous sommes déçus de cette décision qui va à l’encontre de ce pourquoi nous nous battons.

Tous dans le même sac

Nous déplorons le fait que les groupes d’intérêts ne voient pas les opportunités de ce système, et a fortiori les conséquences négatives de son abolition. Jonathan, un de nos fondateurs, expliquait il y a quelques jours : “C’est vraiment dommage de mettre fin à un système qui fonctionne très bien et qui permet à des dizaines de milliers de personnes d’arrondir leur fin de mois de manière déclarée tout en augmentant leur pouvoir d’achat de manière légale. En 2019, nous avons enregistré une importante croissance du nombre de demandes de services. Celles-ci ont été réalisées par environ 2.000 prestataires actifs dont 85% sont des particuliers et non des indépendants. Ceci dit, une partie des particuliers qui utilisent ce système finissent par devenir indépendants. Il a permis clairement de créer des vocations d’entrepreneur.”
Chez nous, Alison et Lien sont en contact quotidien avec notre communauté de prestataires. Elles les rencontrent régulièrement et discutent notamment de leurs motivations à rendre des services via ListMinut. Lien a d’ailleurs un avis tranché sur la situation:

L’abolition de cette loi a des conséquences importantes pour beaucoup de nos prestataires. Vincent, un militaire qui prendra sa retraite l’an prochain à 56 ans, nous a fait part de son ressenti et de ses craintes:

Supprimer la loi de l’économie collaborative, c’est rouvrir une brèche énorme pour le travail au noir. C’est l’inverse du but initial de cette loi.

En outre, notre plateforme n’exclut pas les indépendants, au contraire. Elle permet de créer des vocations chez certains qui se prennent au jeu et qui finissent par créer leur propre emploi. Kalil en fait partie.

À l’heure actuelle, plus de 20% de l’ensemble des transactions sur ListMinut sont générées par des indépendants. Ceux-ci répondent à des besoins différents. Les compétences nécessaires sont souvent plus spécifiques ou ce sont des prestations plus importantes qu’un particulier ne sait pas assumer.

Et maintenant ? Faire l’autruche ?

Nous comprenons que les différents groupes d’intérêts cherchent à faire entendre leur voix pour un système plus égalitaire. Cependant, nous pensons qu’ils ne mènent pas la bonne bataille… Le résultat de l’abolition de la loi sera, entre autres, l’augmentation du travail au noir. Ce que nous voulons, chez ListMinut, c’est construire un monde meilleur, ENSEMBLE ! Et nous sommes convaincus qu’il est indispensable de construire un système qui soit avant tout équitable, et donc proportionnel. Évitons le protectionnisme à tout prix. Le monde évolue et on est tous amenés à évoluer ou à disparaître. Et ça, les indépendants actifs sur notre plateforme l’ont bien compris. Parlons de la période compliquée que l’on traverse actuellement : Plus de 1.600 prestataires proposent leurs services de manière bénévole via notre plateforme pour rendre service gratuitement aux personnes âgées ou isolées, ou pour garder les enfants du personnel médical pendant qu’ils sont occupés à sauver des vies. Des centaines d’autres bénévoles ont passé des heures à coudre des masques, distribués ensuite aux maisons de repos, médecins généralistes, services sociaux, etc. C’est ça aussi, l’économie collaborative. Et c’est donc aussi cela qu’Unizo attaque en voulant protéger ses intérêts à tout prix. Bien entendu, nous ne vivons pas dans un monde de bisounours. Il y a le mot “économie” dans “économie collaborative”. Mais le réduire uniquement à l’aspect transactionnel serait faire abstraction de la promesse de cette relation humaine qui la caractérise fondamentalement.

 

Comptez sur nous !

Bien entendu, nous sommes déçus. Nous sommes déçus, car nous pensons sincèrement que ce système était bénéfique et apportait beaucoup de valeur à la société, de par les vocations qu’il faisait naître, les indépendants qu’il créait, les relations humaines qu’il encourageait, les passions qu’il sublimait… Mais cela ne signifie pas la fin de l’économie collaborative, loin de là ! C’est simplement un système, favorable à l’innovation et à l’évolution de la société, qui disparait. L’ancien système (10% de taxes sur le montant brut des prestations) pourrait prendre le relais, même si Unizo a déjà évoqué son intention de tenter de l’abolir lui aussi. 
Nous analysons à l’heure actuelle les (nombreuses) possibilités. Une chose est sure : nous serons là pour nous battre pour un futur meilleur. Mesdames et Messieurs des différents groupes d’intérêts, rendons-nous compte de la réalité du terrain, et essayons d’être unis pour mettre en place une solution d’avenir au lieu de protéger notre passé à tout prix. 
Nous gardons toujours la même ambition : révolutionner la manière dont les gens travaillent ensemble. Vouloir faire changer les choses provoque des réticences et prend du temps, mais cela n’ébranle pas notre motivation. Nous allons continuer à travailler main dans la main avec nos utilisateurs. Qu’ils s’agisse de particuliers ou d’indépendants, de pensionnés ou d’étudiants, d’hommes ou de femmes, de petits ou de grands, nous les aimons tous tout autant. 
On vous dit à très bientôt, sur ListMinut !

Quand la startup belge ListMinut s’installe au pays des Vikings

La Holding Grundarfjordur Invest a confirmé le rachat de la startup ListMinut à l’occasion d’une conférence de presse à Bruxelles ce samedi. Par facilité, ListMinut change aussi de nom et devient EyjafjallajökullMinut.

Je t’aime à l’islandaise

Fondée en 2013, la célèbre plateforme d’économie collaborative pour les petits services semble avoir fait battre le cœur de la “terre de glace”. Si ce rachat n’était pas attendu, le moins que l’on puisse dire est qu’il réserve sans doute de belles surprises.

“EyjafjallajökullMinut a un réel avenir en Islande” explique Bjorn Bergemson, CEO de la Holding Grundarfjordur Invest. “Nous ouvrions dans les deux mois, les catégories “Pêche en haute mer” et “Irrigation de geysers”, ce sont des services très recherchés chez nous mais impossible d’avoir un indépendant qui se déplace pour si peu de nos jours”. Une catégorie a également le vent en poupe chez nos voisins nordiques : le babysitting ! En effet, une forte augmentation des naissances a été enregistrée depuis l’Euro de football réussi des « Strákarnir okkar » (“nos garçons” en français).

A prendre pour hareng comptant

Autre nouveauté, le paiement se fera désormais en kilos de harengs fumés. “C’est un pari risqué, mais nous sommes persuadés que le public belge va s’adapter facilement à ce nouveau mode de paiement qui est en plein boom en Islande” déclare tout sourire Jonathan Schockaert, co-fondateur & CEO de la plateforme.

Un partenariat aurait d’ailleurs été trouvé avec le groupe Verbist, en pleine reconversion depuis le récent scandale de la viande avariée, pour injecter plus de 2 millions de tonnes de hareng fumé sur le marché belge avant la fin de l’exercice 2018.

Nous ne manquerons pas de suivre cette affaire de près et de vous tenir informé !

Réaliser les décorations de Noël avec vos enfants

Les fêtes de Noël arrivent : quoi de mieux que de préparer tout ça en famille ? Créer une déco de noël unique, passer du temps ensemble, à petit prix, bien au chaud et avec amour. Voici trois DIY (Do It Yourself) pour décorer votre salon et votre sapin à l’ambiance chaleureuse de noël.  DIY amusants et chouettes à réaliser pour tous les âges.

🎄Vous n’avez pas encore votre sapin ? Commandez-le sur notre site Listminut à partir de 50€ car « Noël sans sapin de Noël, ce n’est pas Noël » (Commandez votre sapin ou infos en fin d’article)🎄


Une mini forêt de sapin, vous êtes partant ?

« Oh sapin, mon beau sapin »

Créer vos propres petits sapins en famille.

Une décoration originale assurée et à petit prix.

Ce qu’il vous faut pour 4 petits sapins :

  • 4 feuilles blanches cartonnées
  • 8 feuilles de papier de différentes teintes de vert.
  • Des ciseaux
  • De la colle
  • Du papier-collant

À votre tour :

  • Faites un grand rond avec le compas sur une feuille blanche, découpez-le par la suite. Assemblez-le pour faire un cône à l’aide du papier-collant.
  • Découpez des petits ronds/ formes avec le papier vert. Ajoutez les formes avec une touche de colle sur les cônes.

Et voilà le tour est joué ! 🤗

Pomme de pin de noël : une décoration unique !

« Mon sapin, c’est le plus beau ! »

Décorez vous-même votre beau sapin. Un DIY qui va en surprendre plus d’un ! Avec les enfants, la magie opère ! 🎄✂️

Ce qu’il vous faut :

  • Des pommes de pin sèches (une dizaine)
  • De la colle forte
  • Un paquet de petit pompons multicolores
  • De la ficelle
  • Des ciseaux

À votre tour :

  • Assemblez la pomme de pin (à l’envers) et la ficelle en créant une boucle (comme sur la photo) à l’aide de la colle forte.
  • Collez par la suite les pompons de couleurs sur la pomme de pin.

La guirlande « faite-maison »

« Parce qu’il faut toujours une guirlande de plus »

Du rouge, du blanc, du marron : les couleurs de Noël ! Superbe et naturelle guirlande de pomme de pin à mettre sur votre sapin, sur une commode ou un meuble.🎅🏽

Ce qu’il vous faut :

  • 10-15 pommes de pin bien sèches
  • Du fil à laine rouge épais
  • De la peinture blanche
  • Une assiette en carton
  • Des ciseaux

À votre tour :

  • Trempez les pommes de pins dans la peinture blanche, dans l’assiette en carton. (Attendez que ça sèche).
  • Découpez 1-2 mètre(s) de laine (en fonction de la longueur souhaitée)
  • Enroulez tous les 20cm une pomme de pins

En voilà une superbe guirlande !✨

N’oubliez pas : vous pouvez commander votre sapin sur notre site !

ListMinut vous livre votre sapin de Noël à partir de 50€, prêt à être décoré et avec une garantie « satisfait ou échangé » ! 🎄

En plus : 5€ est reversé pour le Télévie. ❤️

👉🏼Pour plus d’info c’est par ici : Commandez votre sapin 

Nous vous souhaitons une bonne décoration en famille et de passer de bons moments ensemble !

🎅🏽 Joyeux noël ! 🎅🏽

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Déménager : la meilleure occasion de faire le tri

Nos conseils pour bien trier, jeter, donner ou mettre au garde meuble.

S’il y a une occasion de faire un grand tri chez soi, c’est bien pour déménager ! C’est le moment rêvé de se débarrasser des affaires qui dorment dans le grenier ou la cave. Mais avant de tout jeter par les fenêtres, prenez le temps de mettre de côté ce qui peut encore servir à d’autres et de voir ce que vous devrez emmener dans votre box de stockage.

Quand commencer à faire le tri ?

Ce n’est pas la veille de votre déménagement qu’il faut commencer à faire le le tri de vos affaires ! Étalez votre tri sur un ou deux mois avant, pour avoir le temps de jeter de façon responsable, donner ou même vendre ce que vous n’emportez pas avec vous. Cela vous permettra en plus d’estimer de façon plus précise votre volume de déménagement.

Règles pour bien faire le tri avant de déménager

Pour faire un tri efficace et préparer au mieux votre déménagement, nous vous conseillons de classer vos objets en 4 grandes catégories :

LES OBJETS QUE VOUS GARDEZ : 

Ceux là seront emballés et protégés pour le déménagement.

LES OBJETS QUE VOUS JETEZ : 

N’abandonnez pas vos vieux meubles dans la rue. D’une part c’est interdit, et d’autre part ils peuvent peut être resservir. De nombreuses associations de charité se proposent de venir directement chez vous récupérer les biens usagés.
Pour le reste, attendez que les encombrants passent ou rendez vous directement dans une décharge publique.
Vous pouvez aussi contacter les services de votre ville pour savoir s’ils proposent un enlèvement gratuit.

LES OBJETS QUE VOUS DONNEZ : 

Demandez à votre famille, à vos amis, à vos voisins … Les vieux jouets, les vêtements que vous ne portez plus, les objets de décoration que vous n’aimez plus feront très probablement des heureux. Vous pouvez aussi donner à des associations comme :

  • Emmaus
  • Le relais
  • Le secours populaire
  • Ou directement à des particuliers

LES OBJETS QUE VOUS VENDEZ :

De nombreux sites internet vous permettent aujourd’hui de vendre facilement vos objets comme : Ebay, Le Bon Coin ou Amazon. Vous pouvez aussi organiser une vente à domicile chez vous.

Et maintenant que vous avez fait le grand tri pour votre déménagement, c’est le moment de louer votre garde meuble puisque vous connaissez désormais votre volume de déménagement.

Quelles informations devez-vous donner à votre baby-sitter ?

La première rencontre avec votre baby-sitter est un passage important. Ce sera le moment pour vous, parents, de poser toutes les questions qui vous intéressent ! C’est aussi l’occasion de donner toutes les informations pratiques nécessaires au bon déroulement du baby-sitting.

Quelles questions poser avant le premier baby-sitting ?

La rencontre avant un premier baby-sitting est déterminante. Cela vous permet de choisir la personne à qui vous confiez vos enfants mais surtout de la connaître et d’instaurer une relation de confiance entre vous. Voici quelques sujets types que vous pouvez aborder :

  • L’expérience du candidat : la personne fait-elle des baby-sitting occasionnels et/ou ponctuels ? Quel est l’âge des enfants gardés habituellement ?
  • Ses compétences : a-t-elle l’habitude de cuisiner, de changer un bébé, de coucher les enfants, … ?
  • Ses préférences : quelles sont ses tranches d’âge préférées, les activités pratiquées habituellement avec les enfants ? aime-t-elle les animaux,… ?
  • Informations spécifiques au candidat : quel est son moyen de locomotion, son tarif, … ?

Autant de questions peuvent paraître intimidantes, donc n’hésitez pas à offrir quelque chose à boire et à vous montrer souriant, cela mettra à l’aise votre candidat !

Les infos à donner à votre baby-sitter

Laisser vos enfants entre les mains de quelqu’un de presque inconnu est une étape compliquée ! Une fois que vous vous êtes entretenu avec le ou la candidate et que vous avez vérifié son sérieux, vous devez lui donner les informations qui lui permettront de bien s’occuper de vos enfants. Pour cela, abordez les thèmes suivants :

  • Le lieu du baby-sitting : votre adresse et le(s) numéro(s) à appeler en cas d’urgence, l’adresse de l’école ainsi que des activités scolaires, …
  • La santé de vos enfants : les allergies, les médicaments à donner en cas de bobos, la place de la trousse à pharmacie, le numéro du pédiatre, …
  • Vos souhaits concernant son travail : souhaitez-vous qu’il fasse de l’aide aux devoirs ? Qu’il aille chercher les enfants à l’école avec un goûter ? Qu’il prépare le repas ? Quels sont les jeux préférés de vos enfants ? Doit-il les laisser devant la télé ou jouer avec eux ?

Maintenant que vous disposez de toutes les informations nécessaires au bon déroulement d’un baby-sitting, il est temps de chercher le baby-sitter idéal ! Pour cela, il existe des sites d’économie collaborative qui mettent en relation les baby-sitters et les parents.

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Quand doit-on tailler une haie ?

Pour délimiter, couper du vent ou occulter … Les haies ont mille et une utilités ! Elles empêchent même les plus petits de perdre leur ballon chez le voisin. On espère d’elles qu’elles soient compactes et denses. Et, pour un résultat optimal, il faut bien choisir les arbustes qui la composent et en prendre soin en les taillant au bon moment.

Quand tailler sa haie ?

Si c’est la première fois que vous devez tailler votre haie, faites-le un an après la plantation et une fois l’hiver fini.  Cette taille est importante pour lui donner la forme que vous souhaitez. Ensuite, tailler régulièrement vos haies vous permettra d’en diminuer la croissance. C’est donc à vous de choisir la fréquence de vos tailles de haies en fonction de la hauteur que vous souhaitez avoir.

Les arbustes qui composent une haie croissent deux fois par an, c’est-à-dire au printemps et à la fin de l’été. Comme pour les autres plantes, il faut attendre la fin de ces périodes de croissance pour les tailler afin de conserver le plus longtemps possible la forme et la taille de vos haies. Attendez donc avril-mail et septembre-octobre pour les tailler. Concernant les haies fleuries, attendez la fin de la période de floraison pour les tailler.

Comment tailler sa haie ?

Quels outils utiliser ?

Les outils à utiliser dépendent des caractéristiques de votre haie :

  • Pour les petites haies : utilisez une cisaille;
  • Pour les longues haies : munissez vous d’un taille haie classique ;
  • Pour les hautes haies : utilisez une échelle ou un échafaudage pour travailler à la bonne hauteur et ne pas vous épuiser de trop ;
  • Pour les haies champêtres ou avec de grosses branches : utilisez un ébrancheur.

Cependant n’oubliez pas vos gants : dans tous les cas ils vous protégeront des blessures et des insectes.

Avec quelle technique ?

Certains rameaux doivent être coupés pour préserver votre haie :

  • Les rameaux morts doivent être coupés au point le plus bas ;
  • Les plus âgés doivent aussi être coupés, ils sont reconnaissables grâce à leur écorce grisée ;
  • Les rameaux trop fins, ceux qui déséquilibrent l’arbuste ainsi que ceux qui présentent des signes de maladie doivent également être coupés.

De plus, il faut que la base de votre haie soit plus large que sa cime : ainsi, la lumière atteint l’ensemble des arbustes qui constituent votre haie.

Choisir ses arbustes

Selon le but de votre haie (défensive, brise-vent, écran vert, pour oiseaux), la hauteur souhaitée et sa persistance, vous choisirez différents arbustes.

Par exemple, certaines haies sont composées d’arbustes qui ne perdent jamais leurs feuilles. Ces « arbustes persistants » sont appréciés des plus timides qui souhaitent se protéger des regards.

Si tailler votre haie vous semble être un travail trop long ou dangereux, n’hésitez pas à faire appel à un jardinier. Compétents et expérimentés, ils pourront vous aider à choisir vos arbustes, vos outils ou tout simplement tailler votre haie !

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Votre raccordement électrique est-il sans danger ?

Un mauvais raccordement électrique peut être à l’origine d’un incendie, effrayant non ? Mais comment savoir si votre installation électrique est sans danger ? Cette question on se l’est tous posée et elle reste assez mystérieuse quand on n’est pas un électricien professionnel. Cet article est écrit pour vous aider à y répondre !

Généralités

Quand vous emménagez dans votre nouvelle maison, une des premières choses à faire est de se raccorder à un réseau d’électricité, il vous faut une attestation d’un organisme de contrôle reconnu tels que APRAGAZ, ATECON, BELOR ou encore VINCOTTE.

Commençons par la base de l’électricité : la couleur des fils ! En effet, cela va vous aider à y voir plus clair dans cet ensemble flou et généralement méconnu. Repérer vos différents fils électriques grâce au code couleur vous permettra de mieux comprendre votre installation :

  • Les fils noirs, marron ou rouges : conducteurs électriques de phase (conducteurs par lesquels le courant arrive) ;
  • Les fils bleus ou bleu clair : conducteurs électriques neutres (conducteurs par lesquels le courant part) ;
  • Les fils verts ou jaunes : conducteurs électriques de protection (fils électrique reliant l’installation à la terre).

Chaque prise doit donc posséder trois conducteurs électriques : un de phase, un neutre et un de protection.

Caractéristiques d’une installation électrique sécurisée

Toutes les installations électriques doivent être sécurisées pour éviter au maximum les risques. Par exemple, une installation électrique non sécurisée peut être à l’origine d’un incendie. Voici les impératifs d’une installation électrique sécurisée, il faut :

  • Faciliter l’accès à l’appareil général de commande et de protection: communément appelé « boîtier électrique », il doit être facilement accessible en toute situation (c’est-à-dire à moins d’1m80 de hauteur, ne pas être verrouillé, ni sous un point d’eau ou au dessus des plaques de cuisson) ;
  • S’assurer de la protection contre les surintensités : les disjoncteurs et coupe-circuits à fusible protègent les câbles électriques contre les échauffements anormaux dus aux surcharges (lorsque la quantité de courant est trop importante) ou court-circuits ;
  • Protéger le matériel électrique des locaux contenant une baignoire ou une douche : le matériel électrique installé à moins d’un mètre du point d’eau doit satisfaire certains critères d’étanchéité ;
  • Remplacer les matériels électriques présentant des risques de contact direct : ce sont tous les matériels électriques comportant des parties sous tension, nues et accessibles. Le matériel vétuste ou cassé doit être remplacé pour garantir votre sécurité ;
  • Sécuriser les conducteurs non protégés mécaniquement : les conducteurs doivent être placés dans des câbles, conduits, goulottes ou plinthes jusqu’à leur pénétration dans l’appareillage, boîte de connexion, tableaux électriques et matériels d’utilisation.

Si pour vous, changer une ampoule relève déjà d’un exploit, alors n’hésitez pas à chercher de l’aide pour vos problèmes d’électricité plus sérieux. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel ou un particulier prêt à vous aider, vous pouvez les trouver en quelques clics sur internet !

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch