Senior et informatique : des affinités de plus en plus poussées

Des mots écrits en tout petit, en trop petit… Des dizaines d’applications et de fonctionnalités… Des centaines de touches… Des millions de combinaisons… Des milliards d’adresses de messagerie… Si l’informatique est instinctif pour les plus jeunes, c’est souvent une autre paire de manches pour les personnes plus âgés !

L’informatique, un mystère pour les seniors ?

Nombreux pensent les mots seniors et informatique incompatibles. Et pourtant, les tendances d’aujourd’hui tendent à démontrer le contraire : cours d’informatique pour seniors ou pour débutants, interfaces et ordinateurs adaptés aux seniors, site de rencontres spécialisés,… etc. Même un des pionniers d’Internet s’est fait avoir ! Leonard Kleinrock s’est fait surprendre par sa grand-mère : « Je n’aurais jamais imaginé que ma grand-mère de 99 ans passerait son temps sur Internet comme elle l’a fait jusqu’à sa mort ». Les possibilités d’utilisation d’Internet par les seniors se développent à vitesse grand V. On a même donné un nom aux seniors utilisateurs d’Internet : les « silver surfers ».

Réduire la « fracture numérique » (c’est-à-dire l’écart d’utilisation des outils numériques entre les plus jeunes et les plus âgés) est devenu un objectif européen ! Objectif que la Belgique surveille de près : selon le baromètre de la société de l’information de 2016 (publié par le Service Public Fédéral Economie), presque la moitié des 65-74 ans n’avait jamais utilisé Internet en 2013. Trois ans plus tard, ces non-utilisateurs ne représentent plus qu’un tiers de la population entre 65 et 74 ans !

Bien que la fracture numérique se réduise continuellement, l’informatique reste parfois un mystère pour les seniors. Malgré leur volonté de maîtriser ces outils quasiment incontournables, certaines questions subsistent pour les seniors : comment savoir quoi apprendre (sans avoir idée de l’étendue des possibilités qu’offre Internet) et à qui faire confiance ?

Que puis-je apprendre durant un cours d’informatique pour senior ?

Apprendre à se servir d’un ordinateur n’est pas synonyme de tout savoir faire dessus ! La technologie d’aujourd’hui offre un éventail d’actions presque infini. Qu’il s’agisse de la façon d’écrire sur un clavier ou des recherches Internet, l’utilisation de l’informatique par les seniors diffère un peu des tendances des plus jeunes.

Quels sont les principaux points que les seniors 3.0 veulent-ils maîtriser ?

  • Créer une adresse mail et la consulter
  • Regarder la météo et planifier des voyages
  • Utiliser les services publics et bancaires en ligne
  • Lire le journal gratuitement en ligne ou écouter ses musiques préférées
  • Utiliser les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram pour retrouver des amis d’enfance ou communiquer plus facilement avec sa famille
  • S’inscrire sur un site de rencontres
  • Synchroniser ses appareils
  • Imprimer, télécharger les photos de sa famille et les transférer
  • Créer son site ou blog !

De quelques minutes à plusieurs heures, l’apprentissage est long et il est parfois frustrant de voir avec quelle facilité certains apprennent quand d’autres rament pendant des heures. Il est donc très important de choisir quoi apprendre et de trouver un cours d’informatique adapté que l’on soit débutant ou connaisseur.

Trouver un cours d’informatique adapté à son niveau et à ses objectifs

L’offre de cours d’informatique sur Internet est large mais ne permet pas toujours de choisir les objectifs de son apprentissage. Elle fournit peu d’informations sur les professeurs et peut parfois sembler assez restreinte en terme d’horaires et de lieux. Cependant, certaines plateformes web semblent pallier à ces problèmes avec un peu d’innovation et beaucoup de malice, laissant plus libres les amateurs d’informatique !

Par exemple, il est possible d’accéder à des cours d’informatique donnés par des professeurs de métiers ou des passionnés. Le choix du professeur, de la localisation, de la rémunération et de la date du rendez-vous vous appartient et vous être libres de modéliser vos cours en fonction de votre budget et du temps dont vous disposez. De plus, vous pouvez y demander des formations comme des initiations à l’informatique.

Parce que la  fracture numérique se réduit aussi sur ListMinut, à vos souris !

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

5 conseils pour un excellent entretien du linge

Rien de pire que d’abimer un nouveau vêtement lors de son premier passage en machine.  Entretenir ses habits n’est pas une chose facile et les conseils diffèrent d’une personne à l’autre : « Moi, je lave tout à l’envers » ; « une tache de vin ? Mets du sel ! Tu verras ça marche ! » ; … Mais, qui écouter pour ne pas se tromper ? Voici quelques conseils simples et universels pour un bon entretien du linge.

1. Trier le linge

La clé d’un linge en bon état et pour longtemps, c’est le tri.  Différents aspects sont à prendre en compte pour cela, à savoir :

  • Le tissu : chaque matière est différente et mérite un soin particulier. On ne lavera pas une chemise en soie de la même façon qu’un pull en laine.
  • La couleur : trier les couleurs est primordial pour un bon entretien du linge.
  • Le degré de saleté : un vêtement très sale doit être lavé rapidement, par exemple, afin d’éviter que la tache ne sèche trop et imprègne fortement le tissu.
  • La température de lavage : pour cela, un conseil, lisez les labels d’entretiens. Ces étiquettes sont fiables et en respectant les conseils donnés, vous ne risquez rien.
  • Les poches : pensez à vider toutes les poches de vos vêtements. Quelle horreur, d’ouvrir sa machine et de découvrir qu’on a oublié un mouchoir ou pire, un Bic dans un vêtement.  Cette étape, certes redondante, est pourtant indispensable.

2. Utiliser correctement sa machine à laver

Une fois le tri réalisé, vous pouvez commencer à remplir votre machine.  Ici encore, différentes consignes sont à garder en tête pour un bon entretien des vêtements :

  • Remplir votre machine : ne la remplissez pas trop. Si la machine est trop remplie, les vêtements ne savent pas bouger et ne seront donc pas lavés de façon optimale.
  • Sélectionner sa lessive et son dosage : si votre machine est correctement remplie, il est inutile de mettre une grande quantité de lessive.
  • Choisir le programme : ici encore, respectez les instructions des étiquettes, c’est le meilleur conseil.

3. Prendre soin des couleurs

Un pantalon noir qui devient gris, une robe blanche jaunie, un pull rouge qui rose tout le reste de notre lessive… ces situations sont connues de la plupart d’entre nous.  Premièrement, pensez à les trier au mieux, surtout le rouge et le noir. Ces couleurs déteignent plus que les autres et peuvent faire de beaux dégâts sur le reste de vos vêtements. Enfin, pour entretenir vos habits blancs et les garder plus blancs que blanc, ne les faites pas sécher dehors ; en effet, le soleil a tendance à jaunir la fibre petit à petit.

4. Garder des beaux boutons

Vos belles pièces ont un bouton particulier ou une attache fragile ? Alors, pensez à protéger tout ce qui peut casser en machine. Une solution simple et efficace est l’aluminium.  Enveloppez vos boutons, boucles et autres attaches avec de l’aluminium pour éviter que cela se cogne dans la machine et se casse.

5. Repasser

Comment repasser une chemise correctement ? Et ma robe en soie ? Le repassage est rarement la partie la plus appréciée de l’entretien de ses vêtements, pourtant, quelques gestes simples pourront déjà vous faciliter la tâche :

  • Étendre le linge : en le sortant de la machine. Grâce à ça, la plus grosse partie du travail sera déjà faite. Ne laissez surtout pas votre linge sécher en boule : en plus de sentir mauvais, il sera d’autant plus difficile à défroisser !
  • Sécher correctement le linge: il sera plus difficile de repasser un vêtement trop sec par exemple. Si vous utilisez un sèche-linge, sélectionnez le programme adéquat pour le repassage.

Vous cherchez une aide ménagère compétente pour vous aider à repasser votre linge ? N’hésitez pas à introduire votre demande sur notre site et nous vous mettrons en relation avec des prestataires efficaces.

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Bien préparer son déménagement en 6 étapes

Après différentes visites vous avez enfin trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves et vous êtes ravi(e) ! Maintenant, place à l’organisation pour que votre déménagement se passe dans les meilleures conditions possibles.  Effectivement, souvent synonyme de tension et de stress, un déménagement bien organisé peut pourtant être rapide, efficace et peu couteux.  Voici une checklist de déménagement en 6 étapes pour vous guider dans ce challenge.

1. Créer votre rétroplanning

Un déménagement réussi et pas cher, commence par une bonne organisation.  Quelques semaines avant de quitter votre appartement pour votre nouveau « chez vous », il est utile de créer un rétroplanning des semaines précédant votre déménagement. Il est important de se donner différentes échéances pour avancer petit à petit et ne pas devoir tout faire en dernière minute.  Les principaux éléments à lister sont : la date du déménagement (pour éviter des coûts supplémentaires, évitez les vacances scolaires ainsi que les weekends), les devis des déménageurs, la sélection des déménageurs, le changement d’adresse,…

2. Contacter des déménageurs ou des amis

Une fois la date du déménagement sélectionnée, la première question à se poser est : avec qui déménager ? Différentes possibilités s’offrent à vous :

  • Contacter des amis : Pas toujours le plus efficace, se faire aider par des amis ou par sa famille reste une alternative économique pour un déménagement. Veillez à sélectionner des personnes motivées et sur qui vous pourrez compter tout au long de la journée.
  • Contacter des habitués du déménagement : Parfois nous cherchons seulement quelques paires de bras pour porter nos caisses, parfois c’est la camionnette ou le camion de déménagement qui manque. Peu importe ce dont vous avez besoin, des déménageurs sont équipés pour vous aider.  Demandez différents devis afin de sélectionner le rapport qualité/prix le plus intéressant pour vous aider lors de votre déménagement.

3. Trier vos affaires

Qui dit déménagement, dit rangement.  En effet, c’est le moment de faire le grand nettoyage dans vos affaires.  Que ce soit dans vos vêtements ou dans vos papiers : triez, jetez, donnez et vendez ce qui ne vous sert plus.  Prenez vous y à temps car, se replonger dans de vieux souvenirs peut être chronophage.

4. Faire un repérage de votre nouveau chez vous

Quelques jours avant de charger le camion, rendez-vous sur place pour repérer les lieux. Regardez attentivement les différents espaces afin que tout rentre facilement le jour même.  En cas de doute, il est encore temps de louer un lift ou de trouver une solution à ce petit contretemps.

5. Remplir  vos cartons de déménagement

Une semaine avant le grand jour, il est temps de commencer les cartons.  Pour cela, soyez méthodique.  Pensez à répartir le poids dans les caisses mais aussi à protéger les objets plus fragiles. Afin de mieux vous y retrouver en déchargeant le camion, utilisez un code couleur sur chaque carton pour le placer directement dans la bonne pièce.

6. L’organisation du jour J

Pour déménager sereinement, planifiez votre journée.  Soyez prêt avant l’arrivée des déménageurs ou de vos amis et chargez le camion de manière réfléchie : d’abord les meubles et les gros appareils électroménagers, ensuite les objets encombrants et enfin les caisses. Une fois sur place, videz le camion en déposant les objets dans la pièce adéquate.  Guidez vos équipes pour ne pas devoir recommencer le travail. Enfin, pensez à prévoir des boissons rafraichissantes et des collations en suffisance pour toute la journée.

Vous cherchez un déménageur compétent pour vous aider lors de votre déménagement ? N’hésitez pas à introduire votre demande sur notre site et nous vous mettrons en relation avec des prestataires efficaces.

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

De quelle couleur peindre une chambre pour des nuits paisibles ?

Votre chambre a besoin d’être rafraichie et vos pinceaux sont prêts, mais il reste la question impossible : quelle est la couleur idéale pour les murs de votre lieu de repos ?

Quelle que soit votre décision définitive, gardez en tête que le choix de la couleur pour votre chambre est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère.  Cette pièce est synonyme de quiétude et de détente. La décoration d’intérieur ainsi que la sélection des couleurs jouent un rôle important dans votre bien-être quotidien. Pour vous aider dans votre dilemme, voici quelques éléments utiles pour éclairer votre réflexion.

Les teintes naturelles

Vous êtes en quête de douceur, de pureté et de calme ? Alors les tons naturels sont faits pour vous.  Ces couleurs auront une influence zen sur votre humeur et peuvent être associées avec quelques meubles ou éléments de décoration aux couleurs plus dynamiques pour égayer la pièce. Pour repeindre votre chambre dans ces tons-là, pensez aux couleurs comme : le sable, l’argile, le beige, le blanc cassé ou encore le gris.

Les couleurs pastel

Ces couleurs sont une valeur sure.  Elles symbolisent la légèreté, mais également l’intimité : duo parfait pour une chambre à coucher.  Si vous utilisez ce type de coloris pour peindre votre chambre, pensez à employer des combinaisons de couleurs ton sur ton : des couleurs du même ton, mais avec plus ou moins  de blanc dans le mélange.  Cela vous permettra d’ajouter des petites nuances à votre intérieur.  Les couleurs pastel idéales pour votre chambre sont : le rose, le vert ou le bleu.

Les couleurs vives

Ces teintes sont moins habituelles pour décorer une chambre à coucher.  Mais certaines personnes en ont besoin pour recharger leurs batteries et commencer la journée de manière énergique. Pour un bon équilibre entre douceur et dynamisme, peignez un mur avec une couleur vive (idéalement celui qui se trouve derrière votre tête quand vous êtes couchés) et les autres dans un coloris plus doux.

Les couleurs apaisantes

Enfin, la couleur idéale pour un sommeil profond et une sérénité à toute épreuve est l’indémodable bleu.  Cette couleur froide transmet une ambiance paisible et tranquille. Différentes nuances de bleu peuvent être imaginées et toutes invitent au relâchement et à la détente :

  • Le bleu gris qui sera plus propice à la décontraction ;
  • Le bleu marine qui favorise l’intimité ;
  • Le bleu ciel, plus original, mais également plus lumineux.

Maintenant que votre choix est fait, vous cherchez le peintre parfait pour s’occuper de votre cocon ? En choisissant un peintre sur ListMinut, vous découvrez directement les évaluations et avis reçus par nos candidats pour leurs précédentes prestations.

Introduisez votre demande sur notre site et choisissez le prestataire qui vous convient parmi notre sélection.

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Ce job m’a ramené 37 ans en arrière…

Cet après-midi là, Karim effectue un service ListMinut pour l’un de nos demandeurs lorsqu’il se rend compte qu’il lui manque une pièce pour terminer l’installation demandée. Il décide alors de se rendre dans le magasin de bricolage le plus proche.

Une rencontre fortuite

Arrivée au rayon plomberie, il remarque un homme confus devant le large choix d’articles de bricolage. Serviable, notre cher prestataire lui propose un peu d’aide. Mais plus la discussion avance, plus Karim s’interroge…

« Après cinq minutes de conversation, j’avais de plus en plus l’impression de connaître cet homme… », se souvient-il. Bien qu’hésitant, il finit par demander s’ils ne se sont pas déjà vus auparavant.

Un retour dans le passé

« Nous nous sommes alors rendu compte que nous étions ensemble en classe de deuxième primaire, il y a 37 ans de cela. Nous avons remonté le temps en parlant d’anecdotes sur nos professeurs. Je me suis revu l’espace d’un instant enfant, c’était un moment très fort pour nous », se remémore Karim en souriant.

Des souvenirs pleins la tête, ils se sont alors séparés en échangeant leur numéro et en se promettant de se revoir.

Une belle fin

« Durant notre conversation, je lui ai parlé de ListMinut qui par un concours de circonstances m’avais permis de le recroiser. Il m’a alors proposé de réaliser un job pour lui. Je travaillerai donc bientôt pour lui via ListMinut » confie Karim.

C’est ainsi que Karim a retrouvé un vieil ami et a même gagné un autre job. Si comme lui vous souhaitez partager une anecdote concernant l’une de vos expériences ListMinut, n’hésitez pas à nous l’envoyer. ☺

Découvrez les meilleurs plombiers à Bruxelles de ListMinut.

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Les animaux de compagnie : un bienfait pour les enfants

Nos petites boules de poils nous apportent leur tendresse, ils permettent aussi à nos enfants de mieux grandir !

Que ce soit un chat, un chien, un lapin,… Qu’ils soient bruns, blancs ou noirs à petit pois… Qu’ils soient sages ou fripons…  Les animaux de compagnie nous apportent beaucoup comme leur amour et leur loyauté. Mais les animaux de compagnie apportent aussi à nos enfants de nombreux bienfaits ! Leur présence :

  • Nous maintient en forme : pour notre chien chéri ou notre chaton adorable, il faut jouer avec eux, les promener, … Ils nous font bouger !
  • Atténue le stress : en caressant un animal de compagnie, les scientifiques ont remarqué la diminution de la pression sanguine et la libération de l’ocytocine, hormone de l’amour !
  • Responsabilise l’enfant : en s’occupant d’un animal de compagnie, l’enfant prend confiance en lui et se sent responsable de son compagnon. A partir de 5 ans, l’enfant peut s’occuper de l’animal en lui donnant à manger et à boire. Mais dès 3 ans, l’enfant peut participer aux soins apportés à l’animal en observant. Il intègre ainsi les comportements à reproduire plus tard.
  • Favorise le développement social et personnel de l’enfant : selon des chercheurs, l’animal “facilite également les liens sociaux, développe la communication et le langage… “ Certains vont même plus loin : « les relations avec les animaux déverrouillent le monde intérieur de l’enfant, dévoilent et structurent ses compétences, stimulent sa faculté d’apprendre, son imaginaire »
  • Intégrer les règles : l’enfant comprend qu’il y a un certain nombre de règles que l’animal doit respecter (il ne peut pas mordre, ni sauter) et que lui-même doit également respecter (ne pas tirer sur la queue du chien, ne pas mettre ses doigts dans ses yeux ….) il apprend le respect envers l’animal.
  • Apprentissage du cycle de la vie et de la mort : l’enfant se confronte à la naissance des petits chiots et la mort de son regretté poisson rouge.
  • Développement psychomoteur : certains spécialistes avancent que « la présence sécurisante de l’animal et le fait de jouer avec lui favorise le développement psychomoteur du tout-petit et sa découverte de l’environnement. »
  • Augmente son éveil et sa curiosité : la découverte de l’autre et des animaux contribue à développer la curiosité de l’enfant

A côté de leurs bienfaits, les petites boules de poils prennent très vite beaucoup d’espace et de temps, toute la famille doit y être préparée. Accueillir un chat ou un chien sans prendre véritablement conscience des implications est une erreur qui mène trop souvent à de nombreux abandons. C’est pourquoi avant tout, préparez son arrivée et une fois prêt lancez-vous ! Il n’y a pas plus fidèle que votre compagnon à quatre pattes ! Ils vous apporteront beaucoup à vous et à vos enfants !! Si vous partez en vacances ou en weekend, rendez-vous sur Listminut pour trouver rapidement et facilement quelqu’un pour les garder !

Découvrez nos meilleurs petsitters à Bruxelles

https://listminut.be/fr/c/animaux/l/bruxelles–2

Découvrez nos meilleurs petsitters partout en Belgique :

https://listminut.be/fr/c/animaux/

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Smoothie : une fausse promesse pour la santé !

Les smoothies ont tout pour eux ! Ils sont bons, colorés et fruités. En boire contribue à nos apports quotidiens en fruits ! Oui mais prudence, ils ne seraient pas aussi bons pour la santé qu’ils ne le prétendent…

Ce mois-ci, deux chercheurs américains Barry Popkin et George Bray ont balayé l’idée reçue selon laquelle un smoothie serait meilleur pour la santé que n’importe quel soda. Selon le professer Popkin interviewé par The Guardian «on pourrait penser que les smoothies boostent la consommation de fruits, puisque 250ml de ces jus équivaut à deux portions ». Ils apportent un sentiment de satiété mais de très courte durée et sans aucune incidence sur notre manière de manger durant le reste de la journée. Au contraire, un fruit apporte une réelle valeur nutritive et produit un sentiment de satiété de plus longue durée.

Une boisson très concentrée en sucre

De plus, les smoothies sont saturés en fructose, sucre naturel des fruits. Ces chercheurs ajoutent que le sucre quelque soit sa provenance produit le même effet, c’est-à-dire la prise de poids. Il y a autant de sucre dans un smoothie que dans six oranges ou dans un grand verre de Coca-cola !

En réalité, les smoothies cache bien leur jeu ! Tous les parents inquiets pour leurs enfants remplacent les sodas par des smoothies. Mais à cause de la forte concentration en sucre, la surconsommation de smoothies contribue au même titre que celles des sodas au surpoids et in fine à l’obésité. Tout le monde est conscient qu’un soda n’est pas diététique. En revanche, le smoothie est « perçu comme bon pour la santé » ! Le risque réside dans cette croyance et dans l’ignorance de cet apport massif en sucre. Consommer trop de smoothies ou de jus de fruits contribue à la fois à l’obésité et au développement du diabète (de type 2, lié à l’obésité).

Les grandes marques ont déjà bien compris l’engouement pour cette nouvelle boisson. Ainsi, le géant Coca-cola a racheté Innocent et Pepsi détient Tropicana ! Ces groupes ont même expliqué ces lancements comme une volonté d’aider tout un chacun a mangé au moins cinq fruits et légumes par jour.

Vous l’aurez compris, il vaut mieux manger de vrais fruits avec parcimonie plutôt que des smoothies. C’est plus de travail mais c’est tellement meilleur pour la santé ! Pour vous consolez, sachez que les jus de légumes, eux, sont excellents pour la santé !

Allez-vous vraiment changer vos habitudes ou bien continueriez-vous à boire des smoothies ? N’hésitez pas à donner votre avis !

Découvrez nos meilleurs spécialistes en beauté à Bruxelles :

https://listminut.be/fr/c/soins-bien-etre/s/beaute/l/bruxelles–2

Découvrez nos meilleurs spécialistes en beauté partout en Belgique :

https://listminut.be/fr/c/soins-bien-etre/s/beaute/

Christophe Kalbfleisch

Christophe Kalbfleisch

Etre maman et être femme : un défi quotidien

En tant que maman, réussir à concilier la vie de famille et la vie au travail relève souvent d’un équilibre périlleux : respecter les deadlines au boulot, jouer avec son enfant chéri, faire les courses, … Surtout si votre job prend de plus en plus de place dans votre vie. La maternité complique souvent la vie professionnelle. Cependant une femme avec un ou plusieurs enfants ne doit pas nécessairement abandonner son ambition professionnelle. Les mères peuvent travailler sans pour autant être considérées comme des mamans indignes. De nos jours, l’épanouissement professionnel contribue au bien-être personnel des femmes.    Concilier les deux, c’est possible, voici quelques conseils…

Enfant et travail : quelques conseils

  • Combattez le culte de la performance : Nous nous trouvons dans une société qui exige toujours plus de nous. Etre une mère parfaite, une épouse attentive, … De même, votre entreprise demandera toujours plus de votre part et souhaitera toujours plus de productivité. En un mot, elle veut une employée modèle, c’est-à-dire disponible et performante ! Vous devez vous détacher du mythe de la performance qui peut vous empoissonner et vous épuiser à la tâche. Poser des limites est essentiel, à la fois pour préserver sa vie privée mais également pour préserver sa santé. En effet, à force de vouloir faire trop, de plus en plus de personnes tombent dans le burn-out. De plus, n’oubliez pas que la fatigue diminue les compétences et la productivité. Raison de plus pour penser à vous !
  • Savoir se “déconnecter” : Le fait d’être à tout moment joignable est un facteur qui contribue à la dégradation de la vie de famille. En effet, il y a toujours un mail ou un appel auquel il faut absolument répondre. Pour éviter que le travail empiète sur la vie privée, il est bon à la maison d’éteindre son smartphone ou de le placer dans un coin pour ne plus y penser.famille_promenade
  • Organiser des moments de libres : Se réserver des moments à soi permet de se ressourcer et de refaire le plein d’énergie. Prévoir des moment libres ou des weekends en famille permet de se déconnecter et diminue la tentation d’aller se replonger dans le travail lors d’un temps mort. Vous pouvez même éviter de réaliser les tâches ménagères grâce à Listminut par exemple ! Une fois les batteries rechargées, vous pouvez à nouveau attaquer la semaine en pleine forme !
  • Ne culpabilisez pas : Concilier vie privée et vie professionnelle est un réel dilemme pour tout le monde et encore plus particulièrement pour les mères. Faut-il faire les devoirs avec son enfant ou satisfaire les délais à son travail ? La question ne se pose pas ou en tout cas pas dans ces termes. Etre présent auprès de son enfant est un plaisir, mais accomplir son épanouissement professionnel est tout autant important pour le bien-être d’une femme. Ne culpabilisez pas car si vous êtes épanouie au travail, votre enfant le ressentira et votre relation en sera enrichie.

checklist_mamanAinsi, allier le travail et la vie de famille est compliqué et demande des compromis. Il n’existe malheureusement pas de recette magique bien que de nombreux conseils soient disponibles. Mais penser à soi, évacuer la pression, poser des limites sont autant de trucs qui permettent de mieux vivre… Mais surtout, le bonheur passe par l’épanouissement personnel et professionnel…

Découvrez nos meilleurs babysitters à Bruxelles :

https://listminut.be/fr/c/baby-sitting/l/bruxelles–2

Découvrez nos meilleurs babysitters partout en Belgique :

https://listminut.be/fr/c/baby-sitting/